Stratégie, alliances et canal adapté, des éléments clés pour atteindre un public international grâce aux réseaux sociaux

DIPLOCAT a organisé une session avec des experts européens et latino-américains pour connaître des cas de bonnes pratiques et les clés du succès dans l'utilisation des réseaux sociaux

DIPLOCAT a organisé aujourd'hui une journée sur le rôle et le potentiel des réseaux sociaux en matière de campagnes internationales et de transmission de messages à un public étranger par des organisations disposant de peu de moyens, comme les organisations à but non lucratif. Cette journée, qui s'est déroulée de façon 100 % numérique, a débuté par une réflexion de la secrétaire générale de DIPLOCAT, Laura Foraster Lloret, qui a été très claire sur la nécessité de communiquer : « Aujourd'hui, ce qui n'est pas communiqué n'existe pas ». Elle a également souligné les opportunités que les réseaux sociaux offrent : « Malgré certains dangers, tels que les campagnes de désinformation, il y a plus d'opportunités que de menaces dans l'utilisation des réseaux sociaux ».

Vidéo en VO (prochainement avec sous-titres):

Le journaliste Toni Aira, professeur et docteur en communication, directeur du master en communication politique et institutionnelle de l'UPF Barcelona School of Management (BSM), qui a fait office de modérateur, a ensuite présenté les intervenants : Alexandre Jacques, responsable numérique international à Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme ; Dante Licona, responsable des réseaux sociaux à la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ; David Lesvenan, président de l'association bretonne .bzh ; et Cristina Serrano, responsable de la communication et des événements à CIDOB.

Alexandre Jacques a parlé de l'importance de définir une stratégie de communication à long terme et le choix des réseaux sociaux en fonction de cette stratégie et du public auquel on s'adresse. Il a également évoqué la nécessité de réaliser des analyses objectives, d'établir des alliances et des partenariats durables, d'utiliser des ressources gratuites et de présenter une image aussi irréprochable que possible.

Dante Licona a ensuite souligné l'importance de communiquer dans la langue du public cible et de partager, de la capacité à générer des contenus faciles à partager de la part des utilisateurs. Il a convenu avec Jacques qu'il est nécessaire de définir les objectifs et les canaux de communication appropriés en fonction de ceux-ci, du budget existant et des récepteurs. Concernant l'algorithme de Tik Tok, il a mentionné l'importance d'identifier les sujets, les audios et les tendances du moment.

Cristina Serrano a parlé du bruit médiatique et de l'innovation en période de pandémie. Plus précisément, de la collaboration avec des entités ayant les mêmes valeurs et de nouveaux formats, et a donné comme exemple le projet Bridge et la reconceptualisation de sa conférence annuelle en 2020, convertie en un documentaire basé sur des interviews. Elle a également évoqué la capacité à réagir rapidement dans un contexte changeant et l'importance d'utiliser la langue des récepteurs.

Pour terminer, David Lesvenan a expliqué la campagne que son organisation a menée pour obtenir un emoji officiel avec le drapeau breton (#emojibzh) et comment ils ont été inspirés par le travail de la fondation puntCAT. Il a conseillé aux entités souhaitant mener une activité similaire à la sienne de rechercher des partenaires ou des alliances, qui peuvent être très diversifiés, allant de la presse traditionnelle aux clubs de football, en passant par des agences de publicité et des partenaires ayant des compétences en communication. Il a également mentionné l'importance d'utiliser les réseaux existants et de rendre les campagnes authentiques et transparentes, sur la base de statistiques. Il a ainsi expliqué qu'une bonne gestion du temps et du calendrier des événements est essentielle pour maintenir l'intensité de la campagne et améliorer la capacité à réagir en cas d'événements imprévus.

Sur la base des principales idées et conseils discutés au cours de la journée, DIPLOCAT produira des infographies contenant des recommandations pour une utilisation efficace des réseaux sociaux pour atteindre un public international. Dans un contexte de plus en plus interconnecté, changeant et numérisé, le rôle des réseaux sociaux pour atteindre un public international est fondamental et constitue une excellente opportunité pour les petites entités, les gouvernements locaux ou les ONG sans grands budgets. Ainsi, en définissant une stratégie de communication avec des images visuellement attrayantes, une bonne planification et des partenaires et alliances, il est possible d'obtenir un impact international.