Réuni en séance plénière, le Conseil de Diplocat approuve le plan stratégique des quatre prochaines années

Le programme de travail de l’exercice 2019 a également été approuvé au cours de cette réunion présidée par Quim Torra

La séance plénière du Conseil de la Diplomatie publique catalane (Diplocat) s'est tenue ce matin dans la salle Torres Garcia du Palau de la Generalitat. Sous la présidence de Quim Torra, président de la Generalitat, et avec l'assistance du conseiller aux Affaires extérieures, aux Relations institutionnelles et à la Transparence, Alfred Bosch, l'assemblée a approuvé le plan stratégique 2019-2022 et son programme de travail 2019, présentés par Laura Foraster, secrétaire générale de Diplocat.

Quim Torra a souligné l'importance du travail réalisé par Diplocat pour faire connaître la Catalogne à l'extérieur : « La diplomatie publique est fondamentale pour continuer à faire de ce pays une référence, partout en Europe et dans le monde. Ouvert sur l'extérieur et sans intermédiaires, c'est ainsi que ce pays brille comme il ne l'a jamais fait ». Pour sa part, le conseiller Alfred Bosch a déclaré que « la véritable Catalogne est une Catalogne décidée à exister et à construire, une Catalogne qui se veut libre, juste, prospère et équitable ». Et d'ajouter : « Nous confirmons aujourd'hui que Diplocat va poursuivre sa mission de projection internationale, une mission indispensable, qui a le soutien de la Generalitat de Catalunya, mais qui a également besoin du soutien des autres administrations et de la société civile ». Pour Bosch, la vision de pays à défendre est « celle d'une Catalogne résolument ouverte sur l'extérieur et à l'écoute de tout ce que nous pouvons apprendre du reste du monde ». « La diplomatie publique est un outil fondamental au service de cette vision », a-t-il dit en conclusion.

Pour Laura Foraster, « avec le slogan 'Dialogue international - connecter, projeter, préparer', Diplocat marque les trois axes de travail qui lui serviront à développer les outils classiques de la diplomatie publique, comme l'échange de bonnes pratiques internationales, les programmes destinés aux visiteurs, l'organisation de journées et de séminaires internationaux, la préparation et l'interaction avec les médias étrangers ».

Le plan stratégique est le résultat du travail mené conjointement avec les membres du consortium, qui, par leurs idées, ont contribué à son élaboration. Dans le dessein de décentraliser l'action et de donner la parole à l'ensemble du territoire, cette nouvelle étape prévoit aussi un plan spécifique destiné à internationaliser le monde local. Le plan définit des domaines stratégiques, jugés prioritaires et faisant débats à l'échelle mondiale, comme l'Agenda 2030, la nouvelle économie, les mouvements humains et la cohésion sociale, ainsi que d'autres domaines dans lesquels la Catalogne est un référent ou souhaite le devenir, comme la vocation entrepreneuriale, le tourisme durable, l'économie sociale et l'innovation scientifique et technologique, entre autres.

En ce qui concerne le programme de travail 2019, citons la tenue d'un séminaire international sur le rôle de la diplomatie publique à l'ère du numérique ; le programme des visiteurs internationaux pour la Saint-Georges, à l'adresse des journalistes ; le séminaire portant sur un système alimentaire durable ; l'organisation du 1er Congrès international sur la formation professionnelle en Catalogne et le programme de bourses dans le domaine des relations internationales, qui fêtera sa 36e édition cette année.


Le Conseil de la Diplomatie publique catalane, Diplocat, est un consortium publico-privé, créé en 2012. Il a pour vocation d'instaurer des relations entre la Catalogne et le reste du monde et de promouvoir des activités destinées à projeter l'image du pays à l'extérieur, tout en créant des liens et des relations de confiance avec des institutions et des citoyens étrangers. Diplocat encourage la société civile et les organisations catalanes à s'impliquer dans les principaux défis à relever en participant aux débats internationaux et les encourage aussi à devenir des acteurs majeurs de la scène internationale pour tendre des ponts de dialogue durables, afin d'écouter et d'être entendues à leur tour.

Diplocat est l'héritier du Patronat Catalunya Món et, avant lui, celui du Patronat Català Pro Europa, organisme créé en 1982, pionnier des relations catalanes avec l'UE. Son statut de consortium et sa nature plurielle ont été conservés au fil des années et des changements de nom.

Le consortium est formé de 38 membres comprenant des institutions publiques, des organisations issues de milieux entrepreneurial, associatif, syndical et sportif, des universités, des écoles d'affaires et des instituts.